pensées du “moi”2018 Janvier : Comme dans un port, la femme a une zone de mouillage Février : J’ai connu un fœtus qui voulait devenir quelqu’un Mars : L’apiculteur aime  l’essaim, l’église aime les saints et moi  j’aime les seins Avril : L’art mature est un art solide dans son aboutissement ! Mai : Si tu perds tes cheveux, tes dents et ta rigidité, tu perds aussi tes illusions Juin : Les artiste peintres ont dût reporter leur vernissage, à cause de la grève des cadres Juillet : Tous les seins, même avec l’aréole, ne méritent pas l’auréole... Août : Qand on est pas sûr du lendemain, vaut mieux coucher le premier soir Septembre : Dans ta phrase, si tu mets la virgule au mauvais endroit, c’est le monde que tu peux foutre  en l’air Octobre : Aujourd’hui j’ai tellement rien à faire, que je ne sais pas par où commencer... Novembre : Est-ce que d’avoir la tête à toto, c’est qu’on a une tête à poux ? Décembre : Dès sa puberté, ma sœur a préféré coucher que de chercher une rime à vertu